Eté indien à Prague

(texte : Rachel Muller)

 

Un mega anticyclone couvre l’Europe pour le week end du 14 et 15 octobre 2017.

L’hélice du VL3 doit passer en révision, l’usine Woodcom a son usine à Vodochody ; alors pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et profiter du week end pour se ballader à Prague?

Uli et Joelle les pionneeristes sont partant.

 

Petit cafouillage pour le terrain d’atterrissage. Prévu à Vodochovy, il s’avère ne pas être ouvert le week end, ou seulement avec PPR accompagné d’une forte majoration des taxes car une personne doit spécialement se déplacer. Un email est envoyé à tout hasard le vendredi en fin d’après-midi.

Uli s’occupe des autres possibilités en contactant les autres terrains proches quand à 9.00, le samedi matin le responsable du terrain de Vodochovy téléphone pour nous informer que samedi , il sera possible d’atterrir car ils sont occupés pour d’autres affaires et présents mais que dimanche en revanche c’est fermé. Cela nous convient parfaitement, il est prévu de passer à l’usine le lundi matin. Les plans de vols sont alors envoyés pour 13.00, le brouillard ne se lèvera pas avant midi, l’avancée dans la saison se fait malgré tout sentir.

 

 

 

Les deux pilotes se coordonnent pour se retrouver en l’air, l’un décollant de Villerupt, l’autre de Zoufftgen. Chance incroyable, juste après le décollage, le pionneer est en vue, il vient de passer la tour de Dudelange ! Strasbourg ouvre les plans de vol, montée au niveau 55. Les arbres aux couleurs automnales sont magnifiques. La tranquillité du vol est mise à profit pour une séance de photos entre les deux ulm, qui passent de droite à gauche, au-dessus, afin de prendre les machines sous tous les angles. Une photo du pionneer avec un gros appareil décollant de Frankfurt ainsi qu’une autre passant au-dessus d’un nuage de fumée d’une centrale s’ajouteront à l’album photo. Munchen info nous laissera avec un squak VFR.

 

 

L’entrée en République Tchèque ne se fait pas avec Prague info mais avec Karlovy Vary car sa TMA et CTR jouxtent la frontière et il est tout a fait possible de transiter. Puis on est en contact avec Prague info pour finir avec Vodochovy et atterrir sur la longue piste de 2,5 km.

 

En République tchèque aussi, aucun squak ne nous sera attribué.

Après avoir sécurisé les ulm et pris un café, le taxi nous emmène au centre de Prague 1, la vieille ville. Petite promenade et repas dans la cave d’une taverne tchèque.

Le dimanche ce sera 12km de marche au soleil avec quelques pauses bien méritées notamment une croisière d’une heure sur la Vltava ( ou Moldau ) pour admirer les édifices sous un angle différent.

 

 

 

 

 

 

Lundi matin, départ à 8.30 de l’appartement. Visite très intéressante de l’usine Woodcom mais l’hélice ne peut pas être changée sur place. Retour à l’aéroport où deux Albatros font des touch and go pour un entrainement militaire. L’usine qui les fabrique est sur place.

Décollage prévu à midi mais la tour de contrôle ne met pas la main sur notre plan de vol et assis dans le VL3 nous attendons le feu vert pour démarrer. Après de multiples échanges téléphoniques entre la Tour et le responsable du sol, nous sommes enfin autorisés.

Des brumes très basses sont amassées juste après l’aéroport formant une couverture blanche inégale. Alors qu’au sol les éoliennes sont quasi à l’arrêt, en l’air un vent de face varie entre 20 et 30kt. Il est décidé après les dernières montagnes de descendre à 3500 pieds pour augment la vitesse. Le vol de retour durera 20 minutes de plus que celui de l’aller.