A Vendre

Ekolot Junior JK05

1. immatriculation 2006 – Très bon état – pas accidentée
Immatriculation: 57 APJ

Moteur Rotax 80cv
Heures: 563
Parachute – 2022 – Strobe
Altimetre – vario – badin – compte tours – bille-compas
Pression huile – pression essence
Manometre essence + niveau visuel – pompe électrique
Interrupteur général – voltmètre
Manche central – commande électrique trim et volets
Chauffage – compteur heures
Manometre température échappement
Manometre température huile – température eau

Radio 8,33
Transpondeur mode S
Flarm – transmission données sur Ipad via Wifi

PRIX : 32 000 Euros

Ekolot JK 05

Contact: Obertin Georges (gobertin@pt.lu)

Le petit bleu aux iles de la Frise

Le but du voyage : survoler ces iles pour un maximum de photos.

J1 LF5755 – EDWO (Zoufftgen-Osnabrueck Atterheide) 371 km

Décollage à 14.00, après ouverture du plan de vol et être sortie des espaces du Luxembourg, l’idée est de voler à 6500ft. La température de 27° rend la montée du Rans plus pataude que d’habitude, bien qu’ à 1POB, set d’amarrage et bagages légers. Afin de ne pas avoir à varier les altitudes, les espaces Charlie de Düsseldorf, Cologne et Bonn sont évités et la route choisie se déporte légèrement vers l’est. C’est dommage pour la jolie vue du Dôme de Cologne mais le barrage “Mohnesee Dam, d’Arnsberg” la remplace allègrement. Osnabrueck : la piste 27 est en service, à droite, une petite foret qui rendra l’atterrissage turbulent. Refueling avec du mogas, et le petit bleu est attaché avec essai de sa toute nouvelle housse (self made avec de la toile d’un parachute hors d’usage). Osnabrueck, comme bon nombre de terrains allemands compte un petit restaurant avec une agréable terrasse. Le terrain ouvrira demain à 9h00, après le repas, il n’y a plus qu’à rejoindre le airbnb.

J2 EDWO – EDWG (Osnabrueck – Wangerooge)   375 km, le chemin des écoliers

Arrivée à 8h15 au terrain, l’ulm est vite prêt, ne reste que le contrôleur à arriver. En Allemagne il n’est pas permis de décoller ou d’atterrir sans une personne à la tour. Comme il faut compter encore une heure pour atteindre l’estuaire de la baie de Jade, ce sera à 4500ft à 4800 rmp pour arriver aux iles le plus tôt possible, avant que les thermiques ne se mettent en branle et viennent contrecarrer le plan des photos.

Et…. c’est gagné ! Le ciel est bleu azur, la visibilité : aussi loin que le regard peut porter. En vue de Wangerooge, descente à 2500ft et réduction du régime moteur à 4200. En prime c’est lisse, ça ne bouge pas d’un millimètre !

La série de photos commence en prenant les iles, côté nord, d’est en ouest pour limiter au mieux possible les reflets. Le survol s’étend sur 80 km, d’abord Wangerooge, Spiekeroog, Langeoog, Baltrum, Nordeney, Juist pour finir par Borkum. Excepté la 2eme ile, toutes ont leur piste et chacune sa propre fréquence radio.

Quel régal de voler dans de telles conditions, de flâner et tourner autour d’une plage pour gagner le meilleur angle de vue, de pencher l’aile du petit bleu pour capturer l’image du soleil luisant sur la mer ou de ce banc de sable aux couleurs pastel, d’avoir à loisir le temps de photographier chaque piste et chaque petit village.

Après Borkum, c’est la frontière Néerlandaise, contournement et chemin retour d’ouest en est, le terrain choisi est Wangerooge. 6 minutes avant l’arrivée, c’est aurevoir à Bremen info et demande des informations d’atterrissage. La 10 en service et là étonnement, la piste est réellement bétonnée pas en espèce de pavés comme sur Baltrum ou Juist, une bonne trentaine d’avions sont parqués sur la droite, beaucoup moins d’ulm sur la gauche, un bi-moteur de touristes s’engage vers le point d’arrêt. Marche vers l’entrée de l’aérodrome, et là c’est un véritable office de tourisme! Beaucoup de voyageurs avec de gros bagages viennent d’arriver ou attendent leur prochain vol. L’entrée sur l’ile vaut 3,50€/jour avec un plan et un petit dépliant mais les taxes des privés se règlent comme à l’habitude au charlie. 14€ pour l’atterrissage et la nuit.

La pension de famille, réservée au centre est à moins de 10 minutes à pieds. Pour info, il y a une auberge de jeunesse ou plutôt familiale pour les groupes de l’autre côté de l’ile, à 4km, à des prix défiant toute concurrence

L’après-midi sera consacré à la flânerie dans le village et en bord de mer.

J3   EDWG-EDWF   (Wangerooge – Leer Pepenburg ) 166 km

Réveil à 7.00 , check météo. Seul élément pouvant être négatif : le vent.

Petit déjeuner et balade matinale jusqu’à l’aérodrome.

En attendant le feu vert de l’hôtesse d’accueil pour pénétrer le tarmac, la volumineuse balance à bagages donne l’idée de peser le sac à dos. Résultat 7kg.

Préparation de l’ulm, et demande de roulage au point d’arrêt de la 10. Décision de monter à 4500ft pour obtenir une vue plus holistique, cette fois entre la terre et les iles jusqu’à Borkum, mais l’idée ne s’avèrera pas payante au final. Les photos prises de plus bas sont beaucoup mieux réussies. Le ciel est toujours aussi dégagé que la veille, avec Bremen info juqu’au terrain de Leer Papenburg. Un avion décolle en début de vent arrière, splendide, une ligne aérodynamique.  Après un atterrissage turbulent, mauvaise nouvelle, le stock de mogas est vidé, il y a dû y avoir un sacré passage ce week-end; expliqué par l’absence de pompe sur les iles. Alors ce sera de l’avgas, plus cher mais il fera l’affaire. Le Charlie s’étonne que pour un Fox il n’y ait pas de plan de vol, venant de Wangerooge ce n’était pas nécessaire;)) La terrasse du restaurant affiche complet, pas de problème, pour préparer le plan d’entrée en France le calme de l’intérieur est préférable.

En retournant au petit bleu, le joli avion est garé à côté. Le pilote en sort, très sympathique il explique que c’est un Aquila, qu’il est selon lui génial mais un peu léger face aux turbulences et s’enquiert de comment c’est avec le tube et toile….. Partie de rire… Il informe que son collègue fait des tours avec ce même avion, qu’il serait même disponible maintenant. L’envie ne manque pas de monter dans cette machine mais trois heures de vol sont maintenant programmées. Roulage sur le taxiway et demande à la radio s’il est nécessaire de remonter le morceau de piste ou s’il est possible de décoller de là, (2/3 de 1200m de piste). Le contrôleur répond qu’avec le vent de 15kt et les turbulences il est relativement conseillé de la remonter.

Et là, une voix masculine dit

– Eh Rachel wo gesht du ? (ou vas-tu?)

– LF5755, wer bist du? (qui es-tu?)

Quelle surprise, un ami pilote de la région de Cologne ! Le FK14 remonte la piste derrière le Rans et, au virage, je les salue, sa femme pilote. Dommage de se louper en faisant une pause au même endroit !

EDWF- LF5755 (Leer Papenburg – Zoufftgen ) 484 km

Le contrôleur n’a pas mentit, le décollage est effectivement turbulent. Montée progressive au FL75.

Survol de l’exploitation à ciel ouvert d’une mine de charbon à Eschweiler, du lac de Schwammenauel serpentant, dont la forme peut, avec imagination laisser penser à un dragon et passage de frontière au barrage de Vianden. Le contrôleur luxembourgeois demande le niveau souhaité, à 30 minutes de la destination, proposition d’un 4500 pieds, accordé. Mais alors, quelle idiotie de n’être pas restée plus haut ! Le tour de manège incessant de droite à gauche, d’en haut en bas aurait pu être évité ou tout du moins limité. Atterrissage à Zoufftgen après exactement  2 heures 55 de vol.

pour avoir des infos sur les maisons d’hôtes libres :

Verkehrsverein Nordseeheilbad Wangerooge e.V.
0049 4469 9488 0
0049 4469 9488 99
info@westturm.de

auberge de jeunesse : www.wangerooge.jugendherberge.de

A Vendre

Vendu

FlyLight Skyranger Nynja 912S

Année 2014
Moteur 350h
Excellent état avec suivi de maintenance documentée + factures
Masse à vide: 265Kg (Pesé)
Fiabilité éprouvée par de nombreux voyages
Feux de position / Strobes / Phare de AveoEngineering
Cockpit éclairé + lumière cabine

UltraEFIS de AvMap
MiniEIS de Flybox Avionics + Température Extérieure + intérieure comp. moteur
Transpondeur F.u.n.k.e. TRT800H – OLED
Radio F.u.n.k.e. ATR833 – OLED
Alerte de traffic F.u.n.k.e. TM250
ADSB IN et OUT (Peut être suivi sur Flight Radar)
Montre / Chrono GT-50
Compas Rétro-Eclairé
Doublement mécanique du badin, vario et altimètre
Batterie Super B 7800
Condensateur 35V – 22000uF
Câblage électrique cockpit norme MIL-M22759
3 Ports USB

Frein Beringer sur Train principal + Pneus Tubeless 400×6″
Garde boue sur train principal mais vends également les 3 carénages
Entoilage Dacron
Chauffage Cabine
Compartiment bagage 20Kg
2 Pare Soleil transparents bleu
Double Commande
Filet supplémentaire à l’arrière pour matériel léger
Réservoirs 2 x 30L
Hélice Tripales KievProp

Prix: 40 000€

Contact: + 352 661 477 661